Lire les avis

Retrouvez ci-dessous l’ensemble des avis émis et les réponses apportées par RFF au cours de la concertation.
Pour faciliter votre recherche, les éléments ont été classés en différentes thématiques (le projet, la concertation, l'intégration urbaine). N’hésitez pas à utiliser le filtre ci-dessous.

  • Concernant l'intĂ©gration urbaine Jeudi,24 Juillet 2014 - 21:16
    HERVE GRENIER
    Bonjour

    Comme Ă©crit dans le document suivant en p.76
    http://www.stif.org/IMG/pdf/Deliberation_no2012-0163_relative_au_schema_directeur_du_RER_A.pdf

    je cite
    "...Afin de minimiser l’impact sonore et paysager,
    les aménagements en tranchée ont été évalués
    avec et sans couverture. Notons que dans
    les solutions sans couverture, des murs antibruits
    sont prévus…."
    Donc vous savez déjà que ce projet apportera une gêne sonore difficilement supportable par les riverains, la solution d'une couverture totale doit être envisagée.

    Dans l'hypothèse d'une solution de la pose de mûrs anti bruit qu'elle serait leur l'implantation envisagée au niveau de l'intersection de la rue Vieille St martin et Allée du chevreuil ?


    Pour terminer le projet tel qu'il est présenté va créer une balafre définitive sur village de Courdimanche , la rue vieille St martin deviendra beaucoup plus circulante qu'elle ne l'est actuellement, et vous allez créer une nouvelle gêne sonore !



  • Concernant la concertation Lundi,14 Juillet 2014 - 11:58
    Julien Croce
    Bonjour,

    Lors de l'atelier du 3 juillet 2014 RFF s'est engagé à étudier des sites alternatifs à la machine à laver.

    Lors de l'atelier du 10 septembre dédié aux alternatives, il faudrait donc, en toute logique, que RFF présente une 3ème variante d'intégration du projet sans machine à laver. Pouvez-vous nous confirmer que cela sera bien le cas ?

    RĂ©ponse :

    Lors de l'atelier du 10 septembre, des solutions alternatives sans machine à laver ont été présentées compte tenu de la décision récente de la RATP (maitre d'ouvrage de l'insfrastructure de lavage) d'en installer une sur le site de Chessy. Il nous parait de ce fait moins pertinent d'installer une machine à laver en arriere gare de Cergy-le-Haut.
  • Concernant le projet Lundi,14 Juillet 2014 - 11:51
    de Courdimanche Les HĂ©rissons
    Bonjour,

    Nous souhaiterions recevoir avant la fin du mois de juillet, le détail de l'étude acoustique de la machine à laver, ainsi que les données bruts recueillis(relevés acoustiques MALAD VITRY et riverains).

    Nous souhaiterions également recevoir les références précises de la MALAD de VITRY (marque, modèle, version) et la confirmation écrite de la part du maitre d'ouvrage de la future MALAD, que la machine envisagée sur le terrain actuel d'étude sera bien identique à celle de VITRY.

    En vous remerciant.
  • Concernant la concertation Jeudi,10 Juillet 2014 - 21:27
    Marc GLATRON
    Bonsoir
    Quand mettrez vous en ligne l’enregistrement audio des séances du 18/6 et 3/7?

    RĂ©ponse :

    Conformément aux régles de la concertation l'enregistrement audio sert à arbitrer en cas de désaccord sur la transcription du compte rendu. Il n'est donc pas mis en ligne automatiquement.
  • Concernant le projet Jeudi,10 Juillet 2014 - 21:24
    Marc GLATRON
    Bonsoir
    Je ne partage pas votre réponse. En quoi le projet est il nécessaire au nettoyage des trains à l'intérieur ?
    Pourquoi les garages actuels ne permettent ils pas dès aujourd'hui de mettre en service des trains propres ?
    Pourquoi cet amalgame ?

    RĂ©ponse :

    Un des soucis de l'exploitant lors de la conception d'un garage regroupant plusieurs rames en un même lieu est de faciliter leurs lavages extérieurs par l'instalation d'une machine. Lorsque la place le permet - comme dans le scénario des Linandes - cette option est maintenue. Le nettoyage intérieur des rames sera réalisé dans toutes les solutions et pourra être facilité par la création de quais à coté des garages.
  • Concernant le projet Mercredi,09 Juillet 2014 - 22:00
    Marc-Olivier GLATRON
    Bonsoir,
    Le CONTENU TYPE DES DOSSIERS D’OBJECTIFS ET DE CARACTERISTIQUES PRINCIPALES, indiquent que les projets dans leurs différentes phases doivent présenter un diagnostic transport et en particulier les points suivants:
    II. a. Présentation du secteur : géographie, topographie, population et
    emplois, urbanisation actuelle, offre de transport et réseaux,
    II. b. Présentation et analyse des déplacements, et de l’offre de
    transport
    II. c. Perspectives d’évolutions de l’urbanisation,

    et ce en complément des informations proposées par le projet (II d. Synthèse des dysfonctionnements éventuels et définition des enjeux et besoins du secteur).

    Quand proposez vous de présenter/partager ces éléments complémentaires
    qui caractérisent la pérennité du projet de garages ?

    RĂ©ponse :

    L'ensemble de ces éléments sont abordés au court de la concertation pour évaluer les différentes solutions. La pérennité par rapport aux potentielles évolutions du RER A et à l'urbanisation du secteur a été traité en particulier lors de la réunion du 15/10.
  • Concernant le projet Mercredi,09 Juillet 2014 - 21:43
    Marc-Olivier GLATRON
    Bonsoir
    Merci pour votre réponse à mon avis du 19 juin sur la qualité de l'appréciation de l'enveloppe du projet.
    Vous confirmez ma compréhension. En effet, un projet de 110M€ qui inclue un provision pour risques/aléas de 50% (fait établit par RFF le 3 jullet) est un projet dont la qualité de qualification est visiblement un risque.
    Il semble d'usage d'avoir des provisions de l'ordre de 15 Ă  20% (cf.piece jointe).
    C'est aussi incohérent avec les directives DOCP publiée sur ce site qui évoque une variabilité des coûts en SDP de l'ordre de +/- 10%.
    Je réitère donc le commentaire, qui vise à mettre en exergue le manque de qualification des coûts de réalisation du projet.
    Ce manque de définition est de nature à minimiser l'enveloppe et favoriser l'élaboration d'un TRI favorable (d'autant que la valorisation des atouts reste à apprécier et à en motiver l'évaluation).
    Merci de votre attention.
  • Concernant le projet Mercredi,09 Juillet 2014 - 18:37
    Marie-laure Doffin
    Je ne vois pas comment 11 ou 12 positions de garage permettrait d'améliorer les conditions de transports des usagers de l'agglomération vu que cela ne signifie pas des trains supplémentaires. Pourtant au vue des nombreuses constructions de logements en cours notamment sur cergy le haut, il va y avoir encore plus d'usagers. Ne faut-il mobiliser vos moyens pour trouver de vraies réponses et améliorations ?
  • Concernant le projet Mercredi,09 Juillet 2014 - 14:14
    ERIC MATONDO
    Bonjour,

    J'ai pu assister à la dernière concertation sur ce projet le 18 juin dernier.
    Outre le fait qu'il n'apporte aucun gain pour les usagers, il génère des désagréments incalculables.
    Je suis tenté de poser légitimement la question de savoir : A qui profiterait le crime?

    N'y a t-il pas mieux à faire avec cet argent (129M€ si je ne m'abuse) pour améliorer véritablement le quotidien des usagers du RER A? Plutôt que d'empoisonner la vie de familles entières?

    RĂ©ponse :

    Ce projet est un élement d'un programme global d'amélioration du RER A. Il ne se substitue pas aux autres projets qui sont prévus à court - nouvelles rames, 4ème voie à Cergy le Haut - ou long terme mais les complètent en traitant un point de perturbation : les mouvements de rames à vide.
    Le coût et les effets de ce projet doivent néanmoins être proportionnés à son effet sur l'amélioration du RER A. C'est l'enjeu de la concertation de rechercher le projet répondant le mieux à cet équilibre.
  • Concernant le projet Mardi,08 Juillet 2014 - 14:50
    JEAN JACQUES MONOT
    Lors de vos présentations, vous semblez ne pas connaître ou sous-estimer la nature exacte du sous-sol. Vous avez sorti un sondage de sol dont vous ne saviez pas où il avait été fait .... et qui semble erroné.

    Comme indiqué lors de la première réunion de concertation, la Commune a déjà eu plusieurs arrêtés de Catastrophe Naturelle pour des mouvements différentiels de sol !!! Le saviez-vous ?

    Lors de la sécheresse de 2003, puis de nouveau en 2006 (arrêté de 2008 : http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000019595244), TOUTES les maisons de la zone Rue Vieille Saint Martin ont été affectées par ce phénomène. Sans compter celles touchées dans d'autres rues ....

    Vous pouvez consulter l'impact sur ma maison (au 61 rue Vieille Saint Martin) !!!! Les fissures ont été en partie traitées l'année dernière mais sont encore visibles et le ravalement aura lieu en septembre 2014. Sans compter les fissures, toutes les ouvertures ont été vrillées et ont nécessité le changement des ouvrants.

    Vous pourrez donc constater la SENSIBILITE EXTREME de cette zone.

    Ma maison est en proximité (20 mètres) de la zone. La moindre modification du sous-sol aura un impact sur mon habitation !!!!!

    Je tiens à votre disposition un document présentant ces fissures et le sondage de sol effectué (11 mètres d'argile au minimum et "sous sol très instable").
  • Concernant le projet Samedi,05 Juillet 2014 - 21:54
    Jean-Christophe & Nadia Wack
    Nous sommes fortement opposés à l'implantation de ce projet compte-tenu du peu d'amélioration que cela apportera au fonctionnement et à la ponctualité du RER A qui ne cesse de se dégrader au fil du temps !
    Courdimanche avait un côté "campagne" très attirant par rapport à la cité qu'est devenu Cergy-Le-Haut, et au-delà de ce projet qui n'a pas beaucoup de sens, ni de raison économique viable (dépréciation des biens immobiliers, destruction de l'environnement, nuisances sonores et visuelles importantes, etc...) il s'avère urgent de dépenser l'argent public dans une politique d'emplois locaux et variés plutôt que d'appliquer celle de Cergy axée sur une citée dortoir dépourvue de travail qui impose à ses habitants toujours plus nombreux d'utiliser les transports en commun, et notamment le RER A et la ligne L pour traverser Paris et aller travailler en y passant une grande partie de son temps à cause des retards et annulation permanents et journaliers qui attestent bien de la volonté politique de ne pas agir pour une qualité des transports et un plein emploi.
    Cordialement.
  • Concernant le projet Vendredi,04 Juillet 2014 - 13:58
    JEAN JACQUES MONOT
    Bonjour

    Lors de la réunion du 03/07/2014, j'ai demandé à ce que l'on nous communique les données précises des simulations acoustiques.

    Il m'a été répondu favorablement.

    Je vous demande donc de nous communiquer :
    1. les références du/des logiciels utilisés pour la simulation acoustique de la machine à laver
    2. le modèle de bruit utilisé pour cette simulation, et en particulier le spectre de bruit et les niveaux d'émission ; fournir le fichier numérique de modélisation associé
    3. le modèle numérique de terrain de l'ensemble de la zone et des matériaux utilisés pour réaliser cette simulation ; s'assurer de fournir un modèle numérique reconnu et non exotique, afin de permettre son utilisation éventuellement dans une autre logiciel
    4. la caractéristique impulsionnelle ou non du modèle de bruit utilisé
    5. les caractéristiques et les références du modèle de propagation utilisé dans le simulateur (eventuellement les normes de référence).

    Enfin, une question finale : pourquoi est ce que l'expert n'a pas pris en compte dans sa présentation/simulation le modèle spectral du bruit ? Sachant que la propagation est directement liée à la fréquence du spectre concerné.

    Merci d'avance.

    Mr MONOT

    RĂ©ponse :

    Les niveaux présentés correspondent, comme dans toute étude environnementale, au niveau de bruit global en dB(A) cumulant l’ensemble des fréquences. Les résultats présentés correspondent au niveau sonore instantané lors du fonctionnement (hypothèse de calcul nettement plus contraignante que ce qui est demandé par la réglementation).

    Le modèle intègre chaque niveau de fréquence du bruit. Les mesures de caractérisation ont été faites par tiers d’octave. A partir de ces mesures, le spectre de la machine à laver a été calculé et validé par recalage. Il a ensuite été reporté dans le modèle de propagation afin de déterminer les niveaux sonores (logiciel Cadnaa) liés au fonctionnement de la machine à laver dans la configuration du site intégrant les voies supplémentaires et la tranchée.
  • Concernant la concertation Vendredi,04 Juillet 2014 - 08:57
    Dominique Clavequin
    J'étais présente à la réunion du 03/07/2014 et j'ai pu noter pendant la concertation le manque de consistance technique et de précision des réponses apportées par RFF concernant notamment :
    - les moyens techniques qui seront mis en oeuvre pour l'élargissement de la tranchée déjà existante compte tenu de la proximité des parcelles privées
    - l'étude acoustique, qui utilise uniquement une pondération (A) dont on sait très bien qu'elle ne tient pas compte des sons à basse fréquence pourtant source de nuisances et de problèmes de santé
    - l'impact paysager, qui prévoit des murs le long des zones habitées comme une solution d'intégration urbaine et une solution paysagère uniquement le long du golf
    - l'accès routier au site, pour laquelle aucune réponse ne nous a encore été apportée malgré les nombreuses questions en ce sens
    - la nature des sols : aucune étude récente n'ayant été effectuée
    Il semble que la concertation soit confiée à des politiques plus qu'à des techniciens, qui seraient réellement à même d'apporter des réponses documentées et argumentées sur les questions précises posées.
    Tout cela dénote du manque d'avancée des études techniques sur ce dossier et de la précipitation des étapes de concertation et de prise de décision.
    Voilà un projet qui ne fait pas la preuve de son utilité pour les usagers, et qui ne fait malheureusement pas non plus la preuve de la compétence d'une grande entreprise nationale dont je ne m'étonne plus qu'elle ait lancé la construction de trains trop larges pour les gares françaises.
  • Concernant la concertation Vendredi,04 Juillet 2014 - 01:49
    CHRISTIAN TAXIL
    Bonjour,

    En préparation de la réunion de ce soir 3 juillet, j'ai découvert sur votre site le projet de compte rendu de la réunion du 18 juin pour relecture. Il était indiqué hier un délai de 7 jours pour réagir, avec un fichier publié le 28 juin. Or ce soir je ne vois plus la possibilité de le faire.

    Je vous demande donc de prendre la correction suivante concernant la page 6.
    Il est écrit : "un habitant a souligné que le terrain envisagé pour le projet rognait légèrement sur les espaces publics arborés de la commune"
    Je suis intervenu et je vous demande de remplacer la phrase précédente par : "un habitant est intervenu pour dénoncer le fait que le projet présenté sort de l'emprise du terrain de la communauté d'agglomération sur toute la longueur de la rue vielle Saint-Martin. Le projet fait disparaître la totalité de l'espace public communal arboré le long de la rue vieille Saint-Martin."

    Copie écran en PJ. prouvant la date du 28 juin... soit avec un délai de 7 jours pour répondre : le délai court jusqu'au 5 juillet.

    Cordialement,
  • Concernant le projet Jeudi,03 Juillet 2014 - 14:25
    VERONIQUE GREGOIRE
    Qu'avez vous prévu de concret pour vous assurer que les riverains ne seront pas gênés par les travaux pendant leur exécution (pour rentrer et sortir de chez eux par exemple le à toutes heures du jours alors que des camions défileront sans cesse et se gareront probablement devant les habitations de la rue vieille st martin (si c'est ce choix qui est retenu).

    RĂ©ponse :

    Un plan de circulation sera mis en place pendant la phase de chantier, avec une signalétique appropriée. Les trajets des camions sur les voies publiques seront étudiés de manière à créer le moins de perturbations possibles sur le réseau routier, en accord notamment avec la municipalité. Les voiries empruntées par les engins de chantier seront remises en état à l’issue des travaux, si des dommages étaient constatés. La propreté des axes de circulation sera vérifiée par le maître d’œuvre du chantier et les chaussées nettoyées en cas de projection de boue.